Conseils en matière de réglementation et législation au Royaume-Uni

Juillet 2019

L’éco-ingénierie devient de plus en plus visible dans les conseils et les politiques de développement, mais n’est pas une exigence de la législation actuelle. Cette année, cela devrait changer au Royaume-Uni.

Le 13 mars 2019, le gouvernement britannique a annoncé que le  » gain net de biodiversité  » serait prévu dans le prochain projet de loi sur l’environnement. Le gain net en matière de biodiversité exige que les promoteurs veillent à ce que les habitats fauniques soient améliorés et laissés dans un meilleur état mesurable qu’ils ne l’étaient avant le développement. Ils doivent évaluer le type d’habitat et son état avant de soumettre des plans, puis démontrer comment ils améliorent la biodiversité – par exemple en créant des zones vertes, en plantant plus d’arbres ou en formant des espaces naturels locaux.

L’éco-ingénierie sera nécessaire à intégrer dans l’infrastructure côtière du futur. Pour s’assurer que les solutions s’avèrent robustes et efficaces, il est nécessaire de mettre à l’essai dès maintenant des options d’éco-ingénierie afin de se préparer à ce changement législatif.

MARINEFF fera l’essai de quatre unités d’éco-ingénierie différentes soumises à des tests rigoureux pour s’assurer de leur viabilité en vue de leur intégration dans l’ingénierie et les infrastructures côtières. Pour en savoir plus, cliquez ici.